Comment optimiser votre communication sur LinkedIn ?

LinkedIn est plus que jamais une plateforme incontournable pour tout professionnel qui souhaite faire connaître son offre et ses services, développer ses relations, décrocher des opportunités et améliorer sa visibilité. Communiquer sur ce réseau permet de s’imposer en tant qu’expert(e) et de fédérer tout un écosystème autour de contenus pertinents qui vous aideront à construire une image forte et à affirmer votre singularité dans votre domaine d’activité. A qui s’adresser, quels sujets aborder, comment ? Je vous livre quelques recommandations tirées de mes propres expériences et de celles des clients que j’accompagne.

1- Soignez son profil

Avant de vous lancer dans la publication de contenus, votre profil doit être entièrement complété. Il a pour objectif de valoriser le professionnel que vous êtes et de mettre en avant votre entreprise. Rédigez votre résumé de sorte que l’on comprenne exactement ce que vous proposez, quels sont les points forts de votre expertise et ce qui vous différencie de la concurrence. De même, chacune des autres rubriques (expériences, réalisations, recommandations, etc.) viendra appuyer vos compétences, votre savoir-faire et votre savoir-être, il est donc nécessaire de mettre en valeur votre vitrine pour qu’elle incite les visiteurs à pousser les portes de votre univers

Pourquoi ? Les lecteurs qui aiment vos contenus viendront chercher sur votre profil des informations complémentaires pour mieux vous connaître.

Veillez à ce que votre en-tête de profil soit particulièrement soigné et attractif, c’est la première chose qu’ils verront et qui doit leur donner envie de se connecter à vous.

Petit récapitulatif  :

Profil LinkedIn - Sections-page-001

« Parole de critique : une première impression est toujours la bonne, surtout quand elle est mauvaise. » – Henri Jeanson

2- Connaître sa cible

cupid-1289523_1280Bien communiquer, c’est avant tout savoir à qui l’on s’adresse. En effet, si vous souhaitez obtenir des retombées sur vos publications (likes, commentaires, partages), votre message doit être adapté à un public défini, un public qui se reconnaît dans ce que vous partagez, auquel vous offrez des solutions et des réponses à ses besoins, attentes, problématiques ou exigences.

« Plaire à tout le monde, c’est plaire à n’importe qui. » – Sacha Guitry

Si vous n’avez pas de cible précise, votre communication risque de se perdre et d’aboutir chez des récepteurs qui ne sont pas intéressés et donc pas intéressants. En fonction de votre marché, prenez le temps d’analyser ce que vous proposez (vos atouts, vos arguments, vos critères de différenciation, etc.) pour concevoir des contenus originaux qui révéleront votre ADN. Pour le dire simplement, un contenu n’aura l’effet désiré que s’il atteint et parle à vos publics cibles.

« […] pour que vous vous intéressiez à moi, il faut que je vous parle de vous. » Marguerite Duras – Un barrage contre le Pacifique

3- Définir sa stratégie

La stratégie de communication est le reflet de vos valeurs, de votre univers, de votre identité, de votre offre. Elle permet de clarifier votre positionnement et de vous démarquer de la concurrence. Je vous conseille vivement de poser sur papier vos objectifs si vous souhaitez renvoyer une image cohérente et forte de votre entreprise auprès de vos cibles.

dart-106814_1280Pour vous aider, voici quelques questions :

  • Quels messages clés voulez-vous transmettre ?
  • Quel contenu est susceptible de faire réagir votre cible ? 
  • Où pouvez-vous apporter de la valeur ajoutée ?
  • Quelles sont vos opportunités de positionnement ?

Pourquoi communiquer :

  • Vous faire connaître ?
  • Accroître votre notoriété ?
  • Attirer de nouveaux prospects ?
  • Développer votre réseau ?

« La qualité de notre communication est déterminée non par la manière dont nous disons les choses, mais par la manière dont elles sont comprises. »Andrew Grove

4- Se différencier

Pour construire un réseau de fidèles et remporter de nouveaux abonnés, choisissez une communication qui vous ressemble, personnalisée et originale. De cette manière, vous pourrez marquer votre « territoire » et permettre à votre réseau de vous identifier en tant qu’expert(e) dans votre secteur par le biais de publications uniques et authentiques.

« Il faut avec les mots de tout le monde écrire comme personne. » – Colette

Privilégiez la clarté (pas de termes techniques, ni de jargon propre à votre métier) et la sobriété. 

Prenons l’exemple de Hanna Grochocinska. Elle a partagé durant de nombreuses semaines des épisodes appelés « Apprendre le copywriting en une minute par jour ».

Capture d’écran 2019-06-16 à 15.48.25

Ses points forts :

  • Son post possède un titre percutant qui retient immédiatement l’attention,
  • Elle a choisi d’instaurer un rendez-vous régulier avec ses abonnés (qui vont chaque fois attendre le prochain épisode),
  • Elle délivre des conseils avec des exemples concrets,
  • Elle utilise un vocabulaire simple et compréhensible par tous,
  • Elle est active dans les commentaires et s’engage avec ses lecteurs pour continuer à nourrir les échanges.

Hanna termine ses posts avec des hashtags ciblés qui permettront de retrouver facilement ses publications dans la barre de recherche de contenus dédiée de LinkedIn, comme par exemple le hashtag copywriting suivi par plus de 500.000 abonnés.

Elle a également créé son propre hashtag « minutecopywriting », un vrai tour de force puisque ceux qui la connaissent l’identifient très facilement grâce à ses mots clés – sans compter qu’elle fait connaître sa « marque » et peut agrandir sa communauté en gagnant de nouveaux abonnés qui auront accès à tous ses contenus associés !

Enfin, n’oubliez pas que la principale valeur ajoutée de LinkedIn, c’est vous-même. Restez unique.

5- Bien doser ses contenus

horse-316960_1280
Si la régularité prime pour développer sa visibilité, il n’est pas nécessaire d’abonder les flux de chacun(e) en publiant n’importe quoi n’importe comment. Ne partagez que si vous avez quelque chose d’intéressant à apprendre à vos lecteurs. Trop souvent, la frénésie du toujours plus l’emporte : vite produit, vite diffusé, vite partagé… à défaut d’être lu. Or, le but est qu’ils aient envie de vous suivre, d’appuyer sur le bouton j’aime, de commenter et de partager vos contenus.

« Si pour un contenu, vous êtes incapables en moins de 3 secondes de déterminer ce qu’il apporte à vos utilisateurs, pensez à le retravailler, voir le supprimer. » – Source Ecrire pour le web

A retenir :

Vos contenus doivent être utiles, crédibles, en accord avec vos objectifs, bien écrits (bonne tonalité et bon niveau de langue) et apporter une information pertinente

De mon côté, j’aime beaucoup cette pratique du slow content qui met en exergue l’expertise et la profondeur du créateur de contenus. Il est dérivé du slow mouvement, axé à l’origine sur la redécouverte des plaisirs de la table par l’adoption d’un rythme lent, le choix de produits de qualité et le partage.

« Dans cette poursuite de qualité, le slow content invite les producteurs de contenu à orienter leur stratégie autour des notions d’utilité, de durabilité et d’identité. L’utilité pour correspondre aux attentes d’un public toujours difficile à saisir dans le temps ; la durabilité pour rejeter la surconsommation de contenus « jetables » qui ne permettent pas de renforcer une identité d’entreprise ; et cette dernière justement, pour ancrer sa présence dans le temps et dans des territoires de communications endémiques. » – Source e-marketing

D’un point de vue tactique, je dirais qu’un calendrier éditorial pertinent doit aussi ménager des pauses entre les publications qui seront utiles à tout communicant pour prendre le temps d’écouter sa cible, de se distancier pour écrire des contenus plus inspirés, plus fouillés, plus pérennes. 

6- Quels sujets aborder et comment en trouver ?

En fonction de votre cible, voici quelques idées de contenus :

Idées de contenus-page-001

Pour trouver des sujets, vous pouvez :

Idées de contenus-page-002

7- Quels horaires privilégier ?

face-66946_1280Les horaires les plus favorables pour publier sur LinkedIn sont les suivants :

  • Meilleurs jours : mardi et jeudi
  • Meilleur horaire : entre 7h et 8h du matin
  • Sinon 12h et 17h/18h
  • Le taux de clic est important entre 11h et 12h le mardi
  • Eviter le vendredi soir au samedi matin entre 22h et 6h du matin

A vous de tester ce qui fonctionne selon les « habitudes » de votre réseau. Certains publient le soir, le week-end (les membres ont souvent plus de temps pour lire et commenter), donc n’hésitez pas à choisir des jours en dehors des statistiques établies !

8- Où ranger ses publications ?

Publier, c’est bien, mais s’y retrouver, c’est mieux ! Les visiteurs de votre page n’ont pas forcément le temps de passer en revue chacun de vos articles ou de vos posts pour repérer le contenu qui les intéresse ou qu’ils souhaitent relire. Et si vous leur facilitiez la tâche ?

Dans la rubrique Réalisations de votre profil, cliquez sur le petit signe Plus, puis sur Publication dans la liste déroulante.

Capture d’écran 2019-06-30 à 16.04.52

Vous pourrez alors ajouter chacun de vos contenus en insérant le lien vers vos publications sur LinkedIn, le titre, la date ainsi qu’un descriptif. C’est pas génial ?!

Capture d’écran 2019-06-30 à 09.58.34

Bien communiquer sur LinkedIn, c’est donner envie à chaque nouveau lecteur de vous suivre et avoir la confiance d’un réseau qui prend plaisir à découvrir vos contenus et à participer à l’échange. Soyez actifs, réactifs et réguliers et n’oubliez pas que la communication est affaire de patience… qu’il faut semer avant de récolter.

Marina Rogard


Sources de l’article

Slow Content : https://www.e-marketing.fr/Thematique/agences-1089/breve/le-slow-content-le-retour-des-formats-poetiques-333605.htm

Site de Hanna Grochocinska : https://contenu-captivant.com

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s